Valérie Tanfin

Artisan d’art plumassière

portraitDepuis le plus jeune âge, Valérie Tanfin a toujours été attirée par le monde du spectacle. A dix huit  ans, elle commence une formation de technicienne des métiers du spectacle, au lycée Gabriel Péri de Toulouse.

L’apprentissage du métier de costumière lui ouvre alors les portes d’un monde insoupçonné: l’art de la plumasserie.

Cette découverte va ensuite guider son parcours professionnel: fraîchement diplômée, elle décide de se former au métier de plumassière, et fait ses premières classes à Paris, au lycée Octave Feuillet.

Son apprentissage, qu’elle réalise au sein de la Maison Lemarié, finit de cristalliser sa passion pour ce métier d’art. Cette période lui permet notamment de collaborer, entre autres, aux nouvelles collections des maisons Chanel et Vuitton.

Touchant alors du doigt la magie de ce métier, Valérie Tanfin renoue avec le monde du spectacle, en rejoignant la Maison Février, afin de travailler à la réalisation de costumes pour le mondialement connu Moulin Rouge.

Depuis avril 2015, elle se concentre sur la réalisation de ses propres créations mêlant tradition et modernité, dans son atelier de la région toulousaine. » Sarah Fremont

 

Œuvres

 

Entretien avec l’artiste

Racontez-nous votre parcours…
Mon parcours dans le monde de la plume a débuté au sein de la Maison Lemarié qui m’a formée à ce fabuleux métier.
J’ai travaillé ainsi pour différentes maisons de couture (Chanel, Nina Ricci, Vuitton, Dior etc) ayant chacune des inspirations différentes permettant ainsi un travail extrêmement varié.
J’ai ensuite intégré la Maison Février qui m’a formée aux techniques si particulières du music-hall en travaillant notamment pour le Moulin Rouge mais également pour d’autres établissements.
Du plus minutieux et raffiné, je suis passée au plus gigantesque et extravagant.
Forte de ces expériences et de toutes ces techniques que j’ai apprises au cours de mes années à Paris, j’ai créé mon atelier dans lequel je réponds aux commandes tant de la haute couture que du monde du spectacle, gardant le temps de faire vagabonder mon imagination pour créer des pièces d’un autre genre comme des tableaux, de la décoration…

Où puisez-vous votre inspiration ?
Il est difficile de dire où je puise mon inspiration, elle vient du quotidien, de ce que je vis et vois chaque jour. Ça peut être la nature, les oiseaux, les spectacles, les expositions, les discutions, les œuvres d’art, les gens dans la rue. Mon but premier est de faire de la plume une matière vivante, de nouveau. Il n’y a pas deux plumes identiques contrairement à ce qu’on pourrait croire, chacune d’elle à sa place dans une œuvre.

En quoi est-il important de partager votre œuvre et savoir-faire avec le plus grand nombre ?
Pour moi il est important de partager mon savoir faire et ma passion car j’exerce un vieux métier, peu connu et vraiment riche. Peu de gens ont entendu parler de celui-ci et j’ai envie de leur montrer que tout est possible avec la plume, qu’on peut la travailler de différentes manières et sur différents supports. La seule limite est l’imagination. J’aimerai créer des passions, afin que ce métier ne se perde pas.
J’ai envie que les gens se rendent compte que les métiers d’art en général demandent beaucoup de temps, de patience et de passion, dans un monde où l’on veut tout, tout de suite et à moindre prix.
Nous sommes une parenthèse dans le temps, recherchant la perfection, peaufinant durant des heures une pièce unique.

Avez-vous un vœu artistique ? Si oui lequel ?
Je crois que j’ai beaucoup de vœux artistiques j’aimerai pouvoir montrer mes pièces à un public qui apprécie les métiers d’art lors d’expositions. J’adorerai pouvoir créer des partenariats avec de belles marques pour créer des modèles de chaussures et de bijoux.

Trois mots pour vous définir en tant qu’artisan d’art :
Passionnée, Curieuse, Déterminée.

Quel est votre processus créatif ?
Mon processus créatif est assez simple, je trouve une idée générale, puis je me lance : je fais une sélection de différentes plumes, je fais des échantillons suivant différentes techniques, je sélectionne celui qui me convient le mieux et je crée ma pièce. Pour cela il y a d’abord un long travail de préparation et de tri, chaque plume ayant ses caractéristiques propres. Ensuite il y a la partie réalisation.
Je ne fais pas de croquis, tout est dans ma tête. Parfois le résultat correspond en tout point à ce que j’avais imaginé, parfois il se transforme en quelque chose de complètement différent, et j’adore ça.

Exercer un métier d’art est formidable car …
On a la chance de faire quelque chose de peu commun, de vivre de notre passion et de faire naître dans les yeux des gens un peu d’étonnement et de magie. On touche du doigt des mondes différents (la mode, le spectacle…). Chaque création nous oblige à dépasser nos limites tant dans la technique que dans l’esthétique. On ne compte pas les heures passées sur une pièce, le temps fait parti des ingrédients essentiels à la réalisation d’une pièce.

Si vous aviez le temps et la possibilité, quel autre métier d’art aimeriez-vous explorer ?
Il y a énormément de métiers d’art auxquels j’aimerai toucher, entre autres : brodeur, fileur de verre, bijoutier en métaux précieux, armurier…
J’aurai peut être la chance et le temps un jour de les découvrir de plus près.

Quels sont vos artistes de prédilection ?
J’aime le travail de Franck Sorbier, de Salvador Dali, de René Magritte, de Christian Lacroix et bien d’autres.

Si vous ne deviez en retenir qu’une seule, quelle serait l’œuvre majeure de référence ?
Cette question est vraiment trop difficile, il y en a beaucoup trop !

Un conseil pour quelqu’un qui souhaiterait se lancer dans cette voie ?
Mon conseil serait de ne pas avoir peur de se lancer, d’être toujours attentif à ce que les autres peuvent nous apporter, ne pas considérer les choses comme acquises car on apprend de tout et de tout le monde, tout le temps.

Quelle est la réalisation dont vous êtes la plus fière ? 
Je pencherai pour le tableau en plumes noires et la première pièce d’une petite série (4 pièces) intitulée « Retour à l’éveil ».

 

Infos Pratiques

Mon atelier se trouve dans la région toulousaine, dans la ville de Léguevin.
Je travaille chez moi et ne reçois donc qu’exceptionnellement sur rendez vous.
Je suis joignable du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h à 18h.
Par téléphone : 09 86 28 04 39 (sera actif d’ici début septembre)
Par mail : contact@valerietanfin.com

Sur le site internet : www.valerietanfin.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/ValerieTanfinArtisandArtPlumassiere
Sur Twitter :  https://twitter.com/ValerieTanfin
Sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/pub/val%C3%A9rie-tanfin/bb/816/57/